Ça fait quelque temps qu’on me l’a demandé… donc voici un court texte parlant du karité, ou du Butyrospermum parkii..si vous préférez. Je travaille presque toujours, pour ma part…  avec le brut. La seule fois ou que je travaille avec le désodorisé… c’est dans mon beurre de karité pour le corps avec vétiver…. car le karité camoufle les odeurs.. 😉

Le beurre de karité… ou le Butyrospermum parkii… c’est comme tu veux Tu choisi simple ou non.
Je vous en parle… car il y a plusieurs personnes qui m’en ont jasé… en bien ou en mal. Je vous expliquerai pourquoi.. Mais c’est ce qui m’amène en vous en écrire un court texte…
Un peu d’histoire.. évidement. Le karité provient d’un arbre d’Afrique, de 20 mètres de haut. Il produit 20 kg de fruits…qui donne 4 kg de noix….qui donne environ 1,5 kg de beurre….Malade hei?? Bref, c’est ( on jase pas les grosses industries…on jase la vraie méthode) des femmes qui travaillent le karité. Elles ramassent les fruits a terre, sépare les noix du fruit, après quand la noix est sèche… elles vont les casser…pour enlever la coquille. Apres plusieurs autres étapes (chauffage, moulin pour mettre en petits morceaux, re-bouillir, ajout d’eau, séparé beurre du reste….) une foule d’étape pour en ressortir un peu de beurre.
Selon son mode de raffinage et sa provenance, nous aurons des beurres passant du blanc au jaune-verdâtre ou ivoire.
Le karité est riche en vitamine A, E (des anti-oxydants naturels),vitamine D et en acides gras.
Il est anti-inflammatoire, apaisant, aide à la cicatrisation, hydrate, nourrie la peau en profondeur, renforce l’élasticité de la peau, doux pour tous les types de peau (je l’adore dans les soins pour bébé et peaux sèches qui font des ptites peaux mortes..) , il absorbe une petite partie des rayons UV (mais on ne l’utilisera pas seul comme écran solaire la). Absorbé par la peau, il assurera une barrière contre les intempéries. Il laissera la peau souple et douce. En plus… il est bon pour le visage ( moi je l’utilise l’hiver…comme un masque de nuit et j’enlève l”excédent au matin), la peau, les ongles et même les cheveux.
Le seul point négatifs… c’est qu’il est très capricieux au chauffage. Il faut le chauffer (pour le transformer) et le refroidir a des températures assez précises merci! Sinon, il a tendance a cristalliser. Vous savez… texture un peu sablonneuse. Des petits points. MAIS JE VOUS RASSURE…..SI VOTRE BAUME À LÈVRES OU ONGUENT FAIT CA….IL EST QUAND MÊME BON!!! Ce n’est qu’un hic esthétique. Rien de plus. S,il chauffe dans votre poche et refroidit… ça arrivera. Si vous avec laissé votre baume au soleil.. il risque aussi de réagir comme ça. J’en ai acheté moi aussi des lipsils qui fessaient ça… c’est plate… mais c’est efficace quand même. Même si, comme artisane, je suis toutes les règles parfaitement… il se peut qu’une batch finissent comme ça. Soyez indulgents
Je vous invite à laisser des commentaires si cela vous en dit, ou des expériences que vous avez vécue
Julie